catastrophe

catastrophe [ katastrɔf ] n. f.
• 1552; lat. catastropha, gr. katastrophê « bouleversement »
1Didact. Dernier et principal événement (d'un poème, d'une tragédie). dénouement. « La catastrophe de ma pièce est peut-être un peu trop sanglante » (Racine).
2Cour. Malheur effroyable et brusque. bouleversement, calamité, cataclysme, coup, désastre, drame, fléau, infortune. Terrible catastrophe. Courir à la catastrophe. Éviter la catastrophe. Accident, sinistre causant la mort de nombreuses personnes. Catastrophe aérienne. Catastrophe naturelle. Le bilan d'une catastrophe. Appos. Film catastrophe, dont le scénario décrit un événement catastrophique, un accident grave. Des films catastrophe.
Loc. EN CATASTROPHE : en risquant le tout pour le tout. Atterrir en catastrophe. Par ext. D'urgence pour éviter le pire.
3Fam. Événement fâcheux. désastre, drame. Tout est brûlé, c'est la catastrophe ! Abrév. fam. CATA. C'est la cata. En interj. Catastrophe ! J'ai oublié ma clé !
Par ext. Son dernier film est une catastrophe.
Personne très maladroite; enfant très turbulent.
4(1972, R. Thom) Math., phys. Théorie des catastrophes : théorie qui, à partir d'observations empiriques de la forme d'un système ou de processus discontinus, tente de construire un modèle dynamique continu.
⊗ CONTR. Bonheur, chance, succès.

catastrophe nom féminin (latin catastropha, du grec katastrophê, bouleversement) Événement qui cause de graves bouleversements, des morts : Le sang-froid du pilote a évité la catastrophe. Accident jugé grave par la personne qui en subit les conséquences : Le départ de Pierre est une catastrophe pour elle. Événement décisif qui amène le dénouement de la tragédie classique. ● catastrophe (citations) nom féminin (latin catastropha, du grec katastrophê, bouleversement) Jean Giraudoux Bellac 1882-Paris 1944 Le privilège des grands, c'est de voir les catastrophes d'une terrasse. La guerre de Troie n'aura pas lieu, II, 13, Ulysse Grasset Jules Romains, pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule Saint-Julien-Chapteuil, Haute-Loire, 1885-Paris 1972 Académie française, 1946 Une bonne définition de l'histoire pourrait être : la catégorie de phénomènes humains qui est à tendance catastrophique ; ou si l'on préfère, le niveau de la vie collective où s'entretiennent les catastrophes. Les Hommes de bonne volonté, le Tapis magique Flammarioncatastrophe (expressions) nom féminin (latin catastropha, du grec katastrophê, bouleversement) Catastrophe naturelle, déchaînement subit des forces de la nature entraînant des victimes et d'importants dégâts (par exemple tempête, inondation, séisme, éruption volcanique, avalanche, …). En catastrophe, en utilisant les derniers moyens possibles pour éviter un accident ; à la hâte, sans préparation aucune, d'urgence. Film catastrophe, film à suspense qui relate un grave accident mettant en péril la vie de nombreuses personnes (incendie, catastrophe aérienne, etc.). Théorie des catastrophes, théorie due au mathématicien français René Thom (1972), issue de la classification des applications différentiables du plan sur le plan et qui peut s'appliquer à la description de phénomènes discontinus. ● catastrophe (synonymes) nom féminin (latin catastropha, du grec katastrophê, bouleversement) Événement qui cause de graves bouleversements, des morts
Synonymes :
- calamité
- désastre
- fléau
- tragédie
Accident jugé grave par la personne qui en subit les...
Synonymes :
- détresse
- épreuve
- fatalité
Contraires :

catastrophe
n. f.
d1./d événement désastreux, calamiteux. Catastrophe ferroviaire. Catastrophe financière.
d2./d Fam. événement malheureux, qui porte préjudice. La perte de son emploi a été pour lui une catastrophe.
|| Loc. En catastrophe: en prenant de gros risques. Atterrissage en catastrophe: atterrissage d'un avion qui, à la suite d'une avarie, doit se poser d'urgence.
Par ext. à la hâte, sans préparation. Partir en catastrophe.
d3./d LITTER Dénouement, événement principal d'une tragédie.
d4./d MATH Théorie des catastrophes: théorie, due à René Thom, qui réalise le passage de la géométrie qualitative à une modélisation de toutes les formes (celles de l'univers physique, par ex.).

⇒CATASTROPHE, subst. fém.
I.— A.— Usuel
1. [En parlant de phénomènes naturels] Événement brutal qui bouleverse le cours des choses, en provoquant souvent la mort et/ou la destruction. Synon. désastre, fléau, malheur :
1. Est-il besoin de rappeler les grandes « catastrophes grippales » : 1889, grande épidémie qui ravage la Russie et l'Europe occidentale en quelques mois et qui, de résurgence en résurgence, ne s'éteint qu'en 1894; ...
R. SCHWARTZ, Nouveaux remèdes et maladies d'actualité, 1965, p. 132.
SYNT. Catastrophe diluvienne, épouvantable, mondiale; déchaîner, provoquer une catastrophe; éviter que les choses n'aillent à la catastrophe; une catastrophe est arrivée; en cas de catastrophe.
P. métaph. :
2. L'opposition [au Corps législatif] devenait de plus en plus redoutable, le vent de catastrophe commençait à souffler, qui devait grandir et tout abattre.
ZOLA, L'Argent, 1891, p. 105.
Avoir un air de catastrophe :
3. La chambre irrespirable à cause des fenêtres bouclées et du voisinage de la cuisine, encombrée de meubles comme un débarras, avait un air de catastrophe, avec ses cuvettes, de l'eau renversée, des serviettes mouillées qui traînaient, les vêtements de Mme Loiseau jetés pêle-mêle sur les chaises...
E. TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 222.
[En parlant de fourmis] :
4. ... les luttes d'insecte à insecte, les catastrophes de fourmilières, les petits drames de l'herbe; ...
HUGO, Le Rhin, 1842, p. 166.
2. [En parlant d'événements du monde de la mécanique] Accident de grande proportion. Catastrophe aérienne :
5. Il me semblait avoir sous les yeux une de ces photographies qui vous sautent aux yeux dans les journaux du matin, et où l'on voit se hisser dans la carlingue le ministre qui dix minutes après s'abattra dans une catastrophe d'avion, ...
GRACQ, Un Beau ténébreux, 1945, p. 71.
B.— P. ext.
1. Événement aux conséquences particulièrement graves, voire irréparables; état qui en résulte, ruine, désastre.
a) [Sur un plan écon.] Catastrophes économiques, financières. C'est la peur des catastrophes économiques et la peur du communisme (BARRÈS, Mes cahiers, t. 14, 1922-23, p. 252).
Catastrophe sur catastrophe :
6. John Pierpont Morgan est l'homme qui a compris, (...) que la libre concurrence, (...) avait fait son temps, et qu'à l'anarchie de surenchère qui amenait catastrophe sur catastrophe dans l'industrie, il fallait enfin substituer des alliances entre les puissances productives, ...
ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 196.
b) [Sur un plan mor. et psychol.] :
7. Je ne crois pas que j'atteigne à l'année prochaine sans quelque catastrophe de fortune ou de santé.
BALZAC, Lettres à l'Étrangère, t. 2, 1850, p. 37.
8. L'immense souffrance du peuple russe pendant ces trois années de guerre a abouti à une catastrophe psychologique, à la disparition de toute discipline militaire et sociale.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 11, 1914-18, p. 210.
Tourner en catastrophe :
9. On connaît aujourd'hui l'importance décisive, pour l'équilibre affectif, des chocs de la petite enfance, et même des émotions prépubérales, ressenties par l'entremise de la mère. Il s'agit donc d'éviter que ne tournent en catastrophe le choc natal, le choc de sevrage, le choc des premières révélations sexuelles, le choc du premier contact social.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 242.
Vieilli, littér. Par catastrophes du sort (T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 137); induire qqn en catastrophe (cf. GIDE, Feuillets d'automne, 1949, p. 1104); se tirer de catastrophe (ALAIN, Propos, 1934, p. 1199).
P. hyperb. :
10. ESTELLE, riant toujours. — Mais ces canapés sont si laids. (...). (Au garçon :) Mais je ne pourrai jamais m'asseoir dessus, c'est une catastrophe : je suis en bleu clair et il est vert épinard.
SARTRE, Huis clos, 1944, 4, p. 125.
11. ... en ces moments-là, je voulais me réaliser sur-le-champ, embrasser d'un seul coup d'œil la totalité qui me hantait quand je n'y pensais pas. Catastrophe! Le progrès, l'optimisme, les trahisons joyeuses et la finalité secrète, tout s'effondrait de ce que j'avais ajouté moi-même à la prédiction de Mme Picard.
SARTRE, Les Mots, 1964, p. 204.
2. P. méton. et fig. étymol. [Avec une idée de chute dangereuse] Arrivée soudaine :
12. ... Clotilde, qui jusque-là n'avait point parlé, toute blanche dans la catastrophe de tant de faits qui tombaient sur elle, desserra enfin les lèvres, pour demander :
— Eh bien! Maître, et moi là dedans?
ZOLA, Le Docteur Pascal, 1893, p. 120.
13. Tombant sur une actrice de mérite fragile, cette catastrophe de louanges, puis un apprêt de maquillage bain-de-soleil, de cils postiches, de short, pouvaient l'écraser.
COLETTE, La Jumelle noire, 1938, p. 135.
3. Agir en (catastrophe)
MAR. Sous la menace d'un danger imminent, en toute hâte, en prenant des risques et donc sans garantie de réussite :
14. Il faut veiller nuit et jour, observer de rigoureuses consignes, courir sans cesse aux postes d'alerte. Souvent, on doit combattre, tirer le canon, manœuvrer en catastrophe pour éviter la torpille ou la bombe.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 246.
AVIAT. Atterrir, atterrissage en catastrophe.
Fam. Au dernier moment, sans délibération suffisante, pour parer au plus pressé ou éviter le pire. Céder en catastrophe; marier une fille en catastrophe (GILB. 1971).
II.— Littér. Événement funeste et décisif qui provoque le dénouement d'une œuvre romanesque ou dramatique. Catastrophe d'une épopée, d'un roman, d'une tragédie; personnage de catastrophe :
15. ... les mêmes caractères, ni les mêmes catastrophes, ne conviennent pas au roman et au théâtre.
ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, p. 332.
P. ext., rare :
16. ... on s'évade toujours d'un tête-à-tête avec la mort. Devant la catastrophe en marche, la vie, prise de panique, s'enfuit.
ESTAUNIÉ, L'Ascension de M. Baslèvre, 1919, p. 237.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. et subst. catastropheux, euse. a) Adj. Synon. de désastreux. J'ai été un assez bon prophète, quand j'ai annoncé, pendant l'exposition, que les années de trop grande rigolade chez les nations étaient suivies d'années catastropheuses (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1890, p. 1102). Qualifie une personne connue dans les milieux littéraires. On parle des femmes de la société bourgeoise se disputant Gambetta. On parle de Cladel, l'homme catastropheux, et de la mission officielle qu'il s'est donnée d'apprendre à ses amis (E. etJ. DE GONCOURT, Journal, 1877, p. 1201). b) Emploi subst. On parle des catastropheux de la littérature (dans une conversation chez A. Daudet) (M. FUCHS, Lexique du Journal des Goncourt, 1912).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1552 [et non 1546] « fin, dénouement » a) fin heureuse ou malheureuse (RABELAIS, Quart Livre, Epître liminaire, éd. R. Marichal, p. 5 : l'issue et catastrophe [d'une maladie comparée à une comédie]); b) fin de la vie (comparée à une pièce de théâtre) (ID., ibid., chap. XXVII : Car la fin et catastrophe de la comoedie approche); 2. 1680 (RICH. : Catastrophe. Evènement fâcheux). Empr. au lat. catastropha « coup de théâtre » attesté au sens de « dénouement (d'une tragédie ou d'une comédie) » dep. le IVe s. (Evanthius ds TLL s.v., 598, 45) et lui-même empr. au gr. « bouleversement » et « fin, dénouement ». Fréq. abs. littér. :1 709. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 933, b) 2 310; XXe s. : a) 2 947, b) 2 607. Bbg. PAMART (P.). Écriture artiste et créations verb. Qq. glanures à travers le j. des Goncourt. Vie Lang. 1970, p. 308 (s.v. catastropheux).

catastrophe [katastʀɔf] n. f.
ÉTYM. 1552, Rabelais; lat. catastropha, grec katastrophê « bouleversement ».
1 Didact. Dernier et principal événement (en général funeste) d'un poème, d'une tragédie. Dénouement.
1 (…) la fin et catastrophe de la comédie approche (…)
Rabelais, Pantagruel, IV, 27.
2 La catastrophe de ma pièce est peut-être un peu trop sanglante.
Racine, Thébaïde, Préface.
3 Il parle de protase (…) et veut que cette première des quatre parties de la tragédie soit toujours la plus proche de la dernière qui est la catastrophe.
Racine, Bérénice, Préface.
2 Cour. Malheur effroyable et brusque. Bouleversement, calamité, cataclysme, coup, désastre, drame, fléau, infortune. || Affreuse, cruelle, effroyable, épouvantable, horrible, sanglante, terrible catastrophe. || Catastrophe brutale, inattendue. || Courir à la catastrophe. || Provoquer une catastrophe. || En cas de catastrophe.
Spécialt. a Événement dramatique (sinistre ou accident) causant de nombreux morts (humains). || Catastrophe aérienne, ferroviaire, maritime, minière. || Catastrophe naturelle. || Médecine de catastrophe. || Les dispositifs de sécurité ont empêché une catastrophe. || Les conséquences funestes d'une catastrophe.Appos. || Film-catastrophe, dont le scénario décrit un événement catastrophique, un sinistre ou un accident grave. || Scénario(-)catastrophe : hypothèse la plus défavorable (d'un événement) présentée de manière dramatique.
4 (…) un jour de mars 1885, notre marche, jusqu'alors victorieusement progressive, eut un arrêt momentané. Anicroche d'un jour que l'aveuglement, le parti pris, la faiblesse transformèrent en catastrophe.
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 46.
5 Nous sommes arrivés au moment où, si tous font comme toi, si tous laissent les choses aller, la catastrophe est inévitable…
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 181.
6 La montée lente et l'amplitude croissante des catastrophes qui finissent par abattre Lise Darembert rappellent les effets de certains romans de Balzac (le dénouement final du Père Goriot, la déchéance du Baron Hulot).
A. Maurois, Études littéraires, Jacques de Lacretelle, t. II, p. 243.
b Événement aux conséquences graves et pénibles, atteignant une collectivité. || Une catastrophe économique, financière (→ aussi Choc, 3.).Catastrophe écologique.
Didact. || Réaction de catastrophe (en psychophysiologie).
3 Fam. Événement fâcheux, qui porte préjudice; grave difficulté ( Désastre [3.], drame). || Son départ en retraite va être une catastrophe pour lui. || Ne pleure pas, ça n'est pas une catastrophe ! || Rien n'est prêt, c'est la catastrophe !Abrév. fam. C'est la cata !
7 Sans doute quelque catastrophe m'attend-elle à Paris, en rançon de tout ce bonheur.
Gide, Journal, 1er sept. 1930.
Événement inopportun, aux conséquences gênantes ( Accident, ennui). || Quelle catastrophe va-t-il encore déclencher ?
En interj. || Catastrophe ! J'ai oublié ma clef.
Par hyperbole. || Son dernier film est une catastrophe. || Ce collaborateur est une véritable catastrophe.
4 Loc. En catastrophe : en risquant le tout pour le tout. || Manœuvrer, atterrir, se poser en catastrophe.(Agir) en catastrophe, d'urgence, pour éviter le pire ou parer au plus pressé. || « Il ne s'agit pas d'évacuer (le Viêt-nam) en catastrophe, mais d'adopter un calendrier et un plan de compromis » (l'Express, 20 oct. 1969).Hâtivement, de manière bâclée. || « Voilà… voilà comment se terminent toutes nos émissions, comme ça, en catastrophe (à cause de l'horaire) » (O. R.T. F., 25 avr. 1970).
5 (1970, René Thom). Didact. || Théorie des catastrophes, des situations physiques où un conflit entraîne des modifications analysables de la stabilité morphologique d'un objet. || Théorie des catastrophes restreintes, étudiant les catastrophes élémentaires (ex. : la catastrophe « pli »). || Théorie des catastrophes générales. || Applications de la théorie des catastrophes (en mécanique, en biologie, en optique…).
8 On considère un champ de dynamiques locales définies comme gradient d'un potentiel. Par catastrophe élémentaire, on désigne toute situation de conflit entre régimes locaux, minima du potentiel, qui peut se produire de manière stable sur l'espace-temps à quatre dimensions. Par abus de langage, on désignera parfois sous le nom de catastrophe la morphologie qu'elle fait apparaître.
Il y a lieu de distinguer deux types de catastrophes : les catastrophes de conflit, et les catastrophes de bifurcation1.
René Thom, Modèles mathématiques de la morphogenèse, IV, p. 71.
1. « Situations de conflit entre attracteurs dont un au moins cesse d'être structurellement stable » (p. 72).
CONTR. Bonheur, chance, succès; heureux (événement).
DÉR. Catastrophé, catastropher, catastrophique, catastrophisme, catastrophiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • catastrophe — CATASTROPHE. s. f. Le dernier & principal evenement d une Tragedie. Grande catastrophe, sanglante catastrophe. Il signifie aussi figur. Une fin malheureuse. La vie de cet homme a esté long temps heureuse, mais la catastrophe en a esté funeste.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Catastrophe — Ca*tas tro*phe, n. [L. catastropha, Gr. ?, fr. ? to turn up and down, to overturn; kata down + ? to turn.] 1. An event producing a subversion of the order or system of things; a final event, usually of a calamitous or disastrous nature; hence,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • catastrophe — CATASTROPHE. s. f. Le dernier et principal événement d une Tragédie. Grande catastrophe. Sanglantecatastrophe. Il ne se dit guère que d Un événement funeste. [b]f♛/b] Il signifie figurément Une fin malheureuse. La vie de ce Prince avoit été… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • catastrophe — I noun accident, adversity, affliction, calamitas, calamity, cataclysm, collapse, contretemps, debacle, decimation, desolation, destruction, devastation, disaster, downfall, emergency, eradication, extinction, great misfortune, hardship, havoc,… …   Law dictionary

  • catastrophe — (n.) 1530s, reversal of what is expected (especially a fatal turning point in a drama), from L. catastropha, from Gk. katastrophe an overturning; a sudden end, from katastrephein to overturn, turn down, trample on; to come to an end, from kata… …   Etymology dictionary

  • catastrophe — *disaster, calamity, cataclysm Analogous words: *trial, tribulation, visitation: defeating or defeat, overthrowing or overthrow, routing or rout (see corresponding verbs at CONQUER) Contrasted words: *victory, triumph …   New Dictionary of Synonyms

  • catastrophe — [n] calamity; unhappy conclusion accident, adversity, affliction, alluvion, bad luck, bad news*, blow, calamity, casualty, cataclysm, contretemps, crash, culmination, curtains*, debacle, denouement, desolation, devastation, disaster, emergency,… …   New thesaurus

  • catastrophe — ► NOUN ▪ an event causing great damage or suffering. DERIVATIVES catastrophic adjective. ORIGIN Greek katastroph overturning, sudden turn …   English terms dictionary

  • catastrophe — [kə tas′trə fē] n. [L catastropha < Gr katastrophē, an overthrowing < katastrephein, to overturn < kata , down + strephein, to turn: see STROPHE] 1. the culminating event of a drama, esp. of a tragedy, by which the plot is resolved;… …   English World dictionary

  • Catastrophe — Dégâts causés par l ouragan Dennis en Floride en 2005. Le terme catastrophe désigne les effets dommageables d un phénomène brutal, durable ou intense, d origine naturelle ou humaine. Les conséquences d une catastrophe sont dans la fracture de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.